Rub’Actu : Balkany l’affranchi

Mes salutations ami(e)s de la Liberté de Pensée, voici la nouvelle rubrique de votre site préféré (mais si, n’ayez pas peur de l’avouer) qui se nommera « Rub’Actu » ; contraction des termes « RUBrique ACTUalité ».

Étant donné que la qualité d’information se paye en termes de temps, j’ai décidé, afin de ne pas vous laisser sur votre faim, de rédiger des petits articles rapides sur un fait d’actualité.

NB : comme toujours, les liens et sources seront mis à votre disposition en bas de page.

Alors, commençons par cette petite question ; avez-vous confiance en la justice, son impartialité et la proportionnalité des peines ? Oui, je sais, la question est plutôt drôle n’est-ce pas ?

En tout cas, à en croire le récent sondage de l’Ipsos consacré aux « fractures françaises », cela n’est pas vraiment le cas …

https://www.ipsos.com/fr-fr/fractures-francaises-2019-la-defiance-vis-vis-des-dirigeants-et-des-institutions-atteint-des

Mais retournons à nos moutons.

La justice française, ne vous inquiétez pas, la justice belge est tout aussi pitoyable, a, une nouvelle fois, démontré toute sa noblesse, son impartialité et ses forces de convictions …

Peut-être avez-vous entendu parler de l’affaire (récente, pas les anciennes …) de la famille Balkany (proches de monsieur Nicolas Sarkosy) ?

En tout cas, sachez ceci, le maire de Levallois-Perret et sa femme ont été « condamnés » le vendredi 13 septembre à Paris et voici pourquoi :

« Le tribunal les a jugés coupables de tous les faits de fraude fiscale qui leur étaient reprochés. Le parquet national financier (PNF) et le fisc, qui avait porté plainte en 2015, reprochent aux époux Balkany de n’avoir pas payé d’ISF entre 2010 et 2015, malgré des actifs estimés à 16 millions d’euros annuels minimum. Mais également d’avoir déclaré des revenus amplement sous-évalués entre 2009 et 2014.
[…] Les Balkany ont également été condamnés pour avoir sous-évalué la valeur du moulin qu’ils possèdent à Giverny (Normandie), ce dont ils se défendent, et d’avoir dépensé des sommes sans commune mesure avec leurs revenus connus, notamment sous forme d’espèces non déclarées. L’accusation ne s’était pas attardée sur les origines de leur fortune, prescription oblige. » (Source : RT)

Vous vous dites, connaissant les peines appliquées envers certaines personnes pour avoir osé voler de la viande ou un pain, que la peine sera assez lourde pour de tels détournement mais que nenni mes amis !

« Le maire de Levallois-Perret Patrick Balkany a été condamné vendredi à Paris à quatre ans de prison ferme pour fraude fiscale et sera immédiatement incarcéré, et son épouse et première adjointe Isabelle, à trois ans ferme sans mandat de dépôt. » (Source : RTBF)

MAIS en plus :

« Ses avocats ont immédiatement fait appel du jugement et déposé cette demande de mise en liberté alors que leur client a été écroué à la maison d’arrêt de la Santé à Paris. Cette demande de mise en liberté sera examinée par la cour d’appel de Paris, qui doit statuer dans les deux mois. » (Source : Le Soir)

Autant dire que la peine de quatre ans risque fort de se voir raccourcie …
Mais, dans un certain sens, cela reste une meilleure sanction que la « condamnation » sans peine de madame Christine Lagarde qui est désormais la présidente de la BCE (Banque Centrale Européenne).

Vous me direz que cela doit tout de même être difficile d’être un détenu au vu de la position de monsieur Balkany, mais ne vous inquiétez pas trop pour lui, ce dernier attend patiemment d’être remis en liberté dans son petit loft aux frais du contribuable qui est censé représenter, je le rappelle, une cellule de prison mais qui semble pourtant plus spacieuse et équipée qu’un studio étudiant …

Il faut dire aussi que le maire en « pause » de Levallois-Perret se trouve à « l’étage des vulnérables » aussi appelé « quartier VIP ».

Elle semble bien loin l’image des prisons dans les médias et les films où les détenus s’entassent dans la crasse, avec le risque de violence, de viols, l’inconfort, … non, monsieur Balkany semble être loin de toutes ces inquiétudes …

Toutefois le « journal » Libération nous congratule d’une « check news » à ce propos que je vous invite à lire dans un esprit d’objectivité.

La scène de la prison dans le film de Martin Scorsese « Les Affranchis »

Sa femme, durant ce temps, garde la place de maire bien au chaud pour son mari en sa qualité de première adjointe, et ce, malgré sa condamnation pour dix années de non éligibilité.

Apparemment, une personne qui aurait tenté de se suicider et qui a été reconnue coupable de « crimes financiers » au sein d’un tribunal est parfaitement apte à diriger un poste de maire …

http://www.leparisien.fr/faits-divers/isabelle-balkany-a-fait-une-tentative-de-suicide-02-05-2019-8064375.php

En effet, « l’article 2122-17 du code général des collectivités territoriales précise qu' »en cas d’absence, de suspension, de révocation ou de tout autre empêchement, le maire est provisoirement remplacé dans la plénitude de ses fonctions par un adjoint, dans l’ordre des nominations ». En clair, Patrick Balkany ne pouvant pas gouverner sur la ville depuis la prison de la Santé où il est incarcéré doit être remplacé par son premier adjoint.
C’est donc Isabelle, son épouse et première adjointe, qui occupe le fauteuil d’édile jusqu’à ce que son mari sorte de détention, même si elle a, elle aussi, été condamnée à trois ans de prison ferme, sans mandat de dépôt ainsi que dix années d’inéligibilité.
« Une fois la condamnation prononcée, le couple Balkany a immédiatement fait appel de la décision du juge. De ce fait, la peine d’inéligibilité est suspendue et Isabelle Balkany peut continuer à exercer son mandat. Plus encore, Patrick Balkany peut se représenter aux municipales en mars 2020si sa demande de mise en liberté est acceptée. » (Source RTL)

En attendant, des personnes agressées physiquement et souvent désarmées doivent justifier et se battre dans les tribunaux pour légitimer l’état de légitime défense, s’ils osent résister à leurs agresseurs.

Entre mesdames Christine Lagarde et Isabelle Balkany toutes deux condamnées mais dispensées de peine, on est en droit de se demander s’il n’y a pas, en plus du privilège de « classe sociale » et « d’appartenance au domaine politique », un « privilège féminin » au sein des tribunaux … Il serait visiblement bien plus profitable d’être une femme si l’on devait être coupable d’un crime au sein d’une cour de justice, et ce, d’autant plus si l’on est riche.

Et moi qui pensais que l’on se battait pour l’égalité …

Vous pensez que le bal des hypocrites est terminé ? Mais voyons, cela serait oublier la très chère madame Nicole Belloubet, ministre de la Justice, qui a été « choquée » de voir madame Balkany pourtant condamnée devenir « maire par intérim », sans doute a-t-elle oublié qu’en 2017 elle avait omis de déclarer des biens immobilier.
Heureusement, suite à un « rappel à l’ordre », elle rectifiera ce fâcheux oubli. Sans doute l’âge perturbe-t-elle sa mémoire.

En conclusion, je dirai que si vous deviez être jugé au sein d’un tribunal, j’espère pour vous que vous occupez ou avez occupé une fonction politique, que la largesse de votre portefeuille est suffisamment importante pour vous offrir les grâces de très bons avocats et que vous êtes une femme, d’autant plus d’un certain âge.

Et si votre crime est assez important, d’autant plus aux yeux de l’opinion publique, n’hésitez surtout pas à vous octroyer l’aide d’un « spin doctor » ou tenter un « estoc émotionnel » tel une tentative de suicide n’ayant pas aboutie.

Si vous avez la chance de réunir l’ensemble de ces différents critères, n’ayez aucune inquiétude, tout se passera bien et qui sait, peut-être deviendrez-vous la future présidente de la BCE ou d’une autre instance de l’Union Européenne …

En revanche, si vous êtes, tout comme moi et comme la plus grande partie de la population, un gueux, un vulgaire plébéien, des « gens qui ne sont rien », un conseil, embrassez vos proches et votre chat parce que votre cellule et vos nouveaux camarades vous attendent …

Comme disait Jean de La Fontaine : « Selon que vous serez puissant ou misérable, les jugements de cour vous rendront blanc ou noir ».

Liberté de Pensées

Sources et documents supplémentaires :

Affaire Balkany :

Christine Lagarde et Nicole belloubet :

Spin Doctors :

Agressions et insécurité :

Sondage Ipsos « fracture française » :

Fable de Jean de La Fontaine :

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close