Rub’Actu : la Marche de la Honte – Féminisme et islam de France

Vous êtes sans doute au courant de la « marche contre les actes et propos antimusulmans » qui aura lieu le 10 novembre 2019 à Paris.

Tout d’abord, bien que je ne m’étendrai pas sur le sujet, voici ce que j’ai à dire sur cette marche : c’est une honte ! Organiser une telle manifestation à Paris à trois jours de la commémoration des attentats du 13 novembre 2015 et ce, dans la même ville ! Attentat islamiste qui, je le rappelle, a fait 131 victimes, dont la plus jeune était une lycéenne de 17 ans, et plus de 400 blessés. Quelle insolence et quel mépris pour les réelles victimes de la haine. Cela aurait pu s’effectuer deux semaines avant ou après mais non, il a fallu qu’ils organisent cela à trois jours du rappel de cette tragédie. Et ce n’est pas le fruit du hasard, la date a été consciemment et méticuleusement choisie.
Il est d’ailleurs étrange de constater que ceux qui manifestent sont les premiers à nous servir à chaque attentat islamiste le célèbre « les musulmans sont les premières victimes » ; alors, pourquoi ne pas manifester avec autant d’ardeur et de véhémence afin de lutter contre le terrorisme, l’islamisme et le communautarisme que contre les remarques de Monsieur Zemmour … ?
Parce que oui, quoi qu’il se passe, une seule victime : le musulman, et ce, grâce à un habile jeu linguistique et moralisateur, les victimes se changeant alors en bourreaux et les bourreaux en victimes …
Ils en viennent même à se comparer aux juifs ayant subi les camps de concentration et ayant été massivement massacrés dans les années 40, ce qui est le comble du culot, de l’audace et la démonstration de leur extrême victimisation. Visiblement, leur tolérance est à géométrie variable et n’existe qu’au moment où cela les arrange …
Cette communauté qui est, il faut le dire, la seule à oser réellement manifester, revendiquer, exiger de l’État, des institutions, des médias, des entreprises et des citoyens des droits et privilèges par rapport aux autres en prétextant bien entendu les célèbres arguments de la « liberté », de la « laïcité », de ‘légalité », etc.
Une minorité bien bavarde face à une majorité décidément bien silencieuse …
Évidemment, je sais qu’il y a des musulmans intégrés, fiers d’être européens, qui respectent les citoyens, participent à la grandeur du pays au sein duquel ils vivent et éduquent leurs enfants à aimer ce même pays. Ces musulmans se reconnaîtront et savent qu’ils ne sont nullement visés par mes propos ; les autres, par contre …

Mais revenons-en à cette manifestation. Qui en est à l’origine et qui y participe ? En vrac, des naïfs et idiots utiles mais surtout des opportunistes, des militants identitaires musulmans, des associations communautaristes voire islamistes, des partis politiques surfant sur la vague de la supposée hostilité « antimusulmane » afin de caresser dans le sens du poil leur électorat à six mois des municipales et, évidemment, ceux qui en bénéficient financièrement et politiquement en instrumentalisant les peurs et amenant les musulmans à un repli identitaire, le désormais célèbre CCIF.
Toujours là pour flairer la bonne affaire, le CCIF guette.

Cette association n’est rien de plus qu’une émanation de l’extrême droite musulmane mais, dans nos beaux pays, dire une telle chose est passible de lourdes sanctions parce que, sachez noble lecteur, que seuls les blancs peuvent être « d’extrême droite » selon les contes de fées, mythes et légendes que l’on nous narre tout au long de nos si belles journées.
D’ailleurs, je suis presque sûr que, si je vous dis « extrême droite », la première image que vous avez en tête est un homme blanc, chauve, effectuant fièrement un salut nazi et s’endormant chaque nuit avec Mein Kampf sous le bras …

Voici un bref aperçu du CCIF :

Mais passons, cela n’est pas le but de cet article …

Vous entendez souvent que l’islam est une religion « d’amour, de paix et de tolérance » et que le voile est un objet d’émancipation, de liberté pour les femmes et qu’elles ont le libre choix de le porter ou non.

Vous allez me demander pourquoi je parle de cela, comment j’en suis venu de la « Marche de la Honte » du 10 novembre au port du voile. C’est très simple, la présence de Nader Abou Anas.

Alors, quelques précisions :

  • il y a de nombreux signataires et participants, tous ne sont pas forcément à mettre dans le même sac, je ne suis pas là pour effectuer un sophisme par association.
  • comme l’a publié « Libération » via son « CheckNews« , monsieur Abou Anas a retiré depuis son nom de la liste des signataires suite aux polémiques.

Mais qui est cette personne et pourquoi un article sur lui ? Premièrement, pour vous démontrer un visage que l’on tente de nous cacher de l’islam, ce qui explique d’ailleurs le retrait de cet imam de la marche de la honte et, deuxièmement, parce qu’il n’est qu’une émanation de ce qui se trame derrière cette manifestation.

C’est donc dans ces optiques que je vais vous présenter une vidéo parmi tant d’autres qui démontrera (ou pas) que l’islam est absolument compatible avec notre société et qu’il n’y a pas de problèmes avec le féminisme et le droit des femmes.

C’est une vidéo de 23 minutes mais, par bonté, je vous laisse un timing sur les commandements (conditions) que doit respecter la femme musulmane concernant le port de ses vêtements. Sachez qu’il y en a douze au sein de cette vidéo.

Nader Abou Anas – Le vêtement de la femme
  1. 06.20 min => Porter le hijab (voile) (=> 6.58 min : Sachant qu’il y a la justification dans le Coran dans la sourate 33 verset 59)
    • 08.30 min => Les femmes doivent baisser les yeux (pour ne pas provoquer l’excitation des hommes)
    • 09.06 min => Elles doivent rabattre leur voile sur leur poitrine
    • 09.32 min => La femme musulmane DOIT porter le hijab
    • 11.22 min => Le hijab n’est pas qu’un simple bout de tissu que l’on met sur la tête (les cheveux, oreilles, etc. doivent être dissimulés)
  2. 13.22 min => Le vêtement ne doit pas être un objet de beauté en soi. La femme ne doit pas être attirante, elle doit être discrète.
  3. 14.16 min => Le vêtement ne doit pas être transparent et (à 15.05 min) ne doit pas dessiner les formes. (Mais les femmes peuvent être belles à la maison, pour leur famille et leur mari tant qu’il n’y a pas d’homme étranger sinon (à 16.10 min) la femme risque les feux de l’Enfer)
  4. 16.24 min => Le parfum est à éviter
  5. 17.52 min => La femme musulmane ne doit pas porter de vêtement ressemblant à celui des hommes.
  6. 18.48 min => Le vêtement ne doit pas porter de croix (justification : ne laisser rien dans sa demeure représentant des croix sans la détruire … antichristianisme ? A vous de juger …)
  7. 19.02 min => Elle ne doit pas porter de vêtement contenant des représentations figurées (image d’un visage, d’un animal, etc.)
  8. 19.20 min => Elle ne doit pas porter de vêtement qui soit confectionné dans une matière illicite (porc, léopard, …)
  9. 19.39 min => Le vêtement ne doit pas inciter à l’orgueil ou à la vantardise
  10. 20.21 min => La femme musulmane ne doit pas commettre d’excès dans les vêtements (sinon, cela fait de toi le « frère du diable »)
  11. 20.55 min => Ne pas porter de vêtement ostentatoire
  12. 21.12 min => Elle ne doit pas porter le vêtement des « égarés » (criminels, racailles, marginaux, etc.)
Autre extrait de vidéo de Nader Abou Anas

Voilà, effectivement, je comprends désormais beaucoup mieux pourquoi l’islam est une religion émancipatrice pour les femmes et comment il peut être une chance pour l’Europe et l’Occident …

Alors, bien entendu, j’en connais qui vont me dire « oui mais c’est pas le vrai islam », etc.
A vrai dire, je m’en moque, ceci n’est pas un argument, dire que ce n’est pas le « vrai » islam ne change en rien le fait que cette vision de cette religion existe et a même, dans certains quartiers, pignon sur rue.
Or, toute critique posée vis-à-vis de cette idéologie religieuse est désormais source de bien des maux : harcèlement, menaces, agressions, marginalisation, mise au tribunal, exigence de la démission ou boycott de l’individu et de son entreprise, etc.
Imaginez que des personnes sont sous protection policière parce qu’ils osent critiquer cette religion et cette communauté. L’islam serait-elle devenue la nouvelle Cosa Nostra ?

Mais revenons en à monsieur Abou Anas. Qui est-il ? En quoi pourrait-il être problématique ?

Il suffit de se rendre sur cette page pour le comprendre : https://dourous.net/qui-est-nader-abou-anas/

On y découvre, entre autres, ceci :

L’individu que vous entendez donc dicter aux femmes ce qu’elle doivent, ou plutôt ne doivent pas porter est donc non seulement imam mais en plus, il « instruit » les jeunes musulmans et a pour tâche de les éduquer dans leur pratique de l’islam … Que pourrait-il mal se passer … ?

Mais bien entendu, monsieur Abou Anas dit avoir, évidemment, « changé » …

Bien que la seule chose qui permette de le croire soit la foi que l’on accorde à la parole de cet individu …

De plus, la vidéo que je traite dans cet article date de décembre 2011. Or, on apprend qu’il a commencé début 2010 des cours d’arabe et de sciences religieuses à la Madrassah de Cheikh Ayyoub à Paris.
Ce qui signifie que son discours a été produit après presque deux années au sein de cette association qui se prétend être une « école ».
Je me demande bien ce que l’on y apprend …

D’ailleurs, petite boutade ; savez-vous ce qui se trouve en face de cette association ?

Mais, trêve de plaisanterie, heureusement qu’il y a des hommes tels que monsieur Abou Anas pour éduquer les futures générations de musulmans de nos pays … Quelle chance pour la France et l’Europe.

Ces vidéos expliquent sans doute pourquoi la gauche défend avec tant d’obstination et d’âpreté l’islam dans notre société ; nul doute que cela correspond à ses valeurs qui sont le « progrès », le « féminisme », les « droits de l’Homme (dont celui de la femme) », …

J’ai encore maintes choses à dire sur le sujet de l’islam, de cette manifestation, de la gauche, de l’État, des associations et organisations « humanitaires », communautaristes et islamistes mais aussi de l’arnaque et du danger que représentent le terme « islamophobie » ainsi que l’organisation du CCIF. Cet article est une petite introduction, une sympathique mise en bouche.

Prenez soin de vous, ami(e)s de la Liberté de Pensées.
Si cet article vous a plu, likez, partagez la bonne parole et abonnez-vous car de nombreux autres articles suivront.

Liberté de Pensées

Sources et documentation supplémentaire :

Association « La Madrassah » :

Nader Abou Anas :

Marche de la Honte et ses collabos :

CCIF :

Attentats :

Image d’illustration :

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close