« Pourquoi j’ai honte d’être blanche » – L’article de la honte.

Bonjour cher lecteur, vous l’aurez remarqué si vous suivez mes rédactions, en ce moment je rédige beaucoup ; il faut dire que l’actualité est particulièrement riche en aliénation et bêtises.

Aujourd’hui, mardi 09 juin 2020, un article d’une étudiante en science politique ayant paru au sein du journal de La Libre Belgique, un papier dont le titre « pourquoi j’ai honte d’être blanche » a suscité bien des émotions…

Avant toute chose, il est a savoir que la rédaction dont il est question a été supprimée par le journal suite à une déferlante d’insultes et de désapprobations de personnes outrées par les propos de la jeune femme.

Beaucoup de lecteurs n’ayant pas eu l’opportunité de lire cette – formidable – « contribution externe », je me suis donné pour mission de la restituer à l’aide de captures d’écran afin que chacun puisse profiter du génie des universitaires actuels et donc, des intellectuels et décideurs politiques de demain. Je sais, je suis trop bon.

Vous savez ce que c’est mon problème ? Trop gentil.

Très important ! Ne harcelez pas cette étudiante. Tout comme au sujet de la polémique actuelle concernant les propos arbitrairement désignés comme « hostiles pour les personnes trans » de J. K. Rowling, toute personne a le droit d’avoir des opinions et de les partager. Je comprends absolument l’indignation suite à l’article mais ne harcelez pas cette jeune femme.

Alors, évidemment, La Libre Belgique a indiqué, suite au tollé suscité par la rédaction que : « Nous supprimons donc ce texte, et reviendrons sur les questions qu’il soulève dans un débat contradictoire ces prochains jours. »

Un débat contradictoire ? Ahhh j’entends déjà les arguments des « heures les plus sombres » où le reductio at sexum pointer le bout de son nez… Si vous vous demandez ce que j’entends par « reductio at sexum », c’est ce populaire argument du « je suis victime d’un lynchage parce que je suis une femme »…
Bref, encore la promesse d’un débat inutile auquel nous prendrons davantage de plaisir à zapper qu’à regarder…

Tout ceci étant dit, je vais vous gratifier d’un très court commentaire au sujet de l’opinion de Mademoiselle Bauche.

Cet article est la démonstration de l’un des nombreux effets du racisme antiblanc. Ce racisme si violent qu’il pousse des jeunes occidentaux à se détester.
Il est édifiant d’observer que nous vivons à une époque où l’on galvanise la fierté de personnes qui se dopent aux hormones, se mutilent pour changer de sexe et se trémoussent quasi nues sur des chars devant des enfants, tandis qu’on réprime la fierté ethnique et nationale des citoyens blancs pour la seule raison de la couleur de leur peau. Ahhh le progrès…
Toutefois, je n’éprouve pas de colère, tout au plus de la pitié vis-à-vis de cette malheureuse Juliette, elle est victime d’un système implacable qui la place comme bouc émissaire ultime des problèmes de ce monde. Elle n’a que 18 ans, elle ne connaît rien à la complexité de la réalité, elle est simplement une enfant, hautement influençable, qui croît en l’existence du camp du « bien » et souhaite y appartenir. Je ne peux que lui souhaiter de mûrir et de comprendre qu’elle n’est qu’une marionnette entre les mains de ses maîtres.

Enfin, je terminerai en disant qu’il est effarant de constater que nous n’avons guère progressé depuis le Moyen-Age.
En effet, notre société a toujours besoin de boucs émissaires et quelle tristesse d’assister ainsi au spectacle désolant de ces hommes et femmes blancs qui se flagellent publiquement – métaphoriquement ou non – afin d’expier leurs prétendus péchés qui seraient induits par la seule couleur de leur peau comme le firent les flagellants.
N’est-il pas révélateur de constater qu’à notre époque, en Occident, être blanc est devenu synonyme de peste… ?

Merci de m’avoir lu.

Prenez soin de vous, de votre famille et de votre patrie.

Liberté de Pensées

Sources :

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close