Manipulation des médias : RTL-TVI pris en flagrant délit

Bonjour cher lecteur, voici un petit article afin de vous présenter un exemple parmi tant d’autres de la manière dont les médias manipulent l’opinion, vos pensées politiques, votre vision du monde, etc.

Il y a peu, je regardais le journal et je suis tombé sur un reportage de RTL-TVI au sujet des ventes records d’armes à feu aux USA. Quelle ne fut pas ma surprise – ou pas – de constater que le journal propageait ostensiblement de la désinformation.

Les points de suspensions témoignent de l’image et de l’orientation de l’information que souhaite donner le journal à propos de la relation entre les américains et les armes à feu…

En effet, avant de montrer un reportage sur l’explosion de la vente d’armes à feu aux USA, la présentatrice du journal indique ceci :
« (…) la vente d’armes à feu atteint des records aux Etats-Unis. Beaucoup d’américains se sentent, en effet, menacés par la pandémie et ils essayent de se rassurer en achetant une arme. ».

Nous comprenons donc que la présentatrice (qui lit le prompteur), essaye tout bonnement de nous faire croire que les américains achètent des armes pour se défendre face au coronavirus.

En sous-texte, RTL-TVI souhaite nous persuader que les américains seraient de dangereux abrutis qui se sentiraient rassurés avec un fusil pour faire face à la propagation d’un virus… Bref, le cliché de l' »américanus-débilus » si chère à nos médias et bienpensants.

Pourquoi ? Parce que grâce à cette image, ils militent, entre autres, pour que les citoyens acceptent docilement de conférer le monopole de la sécurité et de la vie de leur famille à l’Etat et à ses institutions (avec les résultats que l’on connaît…). Comme si une femme qui doit affronter seule un « jeune » désirant ardemment « suivre un cours de biologie » avec elle, serait davantage en sécurité et à même de se défendre avec un sifflet et son sac à main qu’avec une arme à feu qu’elle aurait appris à manier… On est féministe à temps partiel chez les progressistes. Ce qui est pourtant étonnant vu que ces derniers ne cessent de nous parler d' »égalité » ; or, auraient-ils oublié ce vieil adage : « Dieu a créé les Hommes, Colt les a rendu égaux. » ?
En résumé, « les américains sont des cons (surtout s’ils soutiennent Trump) », « les armes c’est pour les débiles ou les fous dangereux », voilà ce que les médias veulent forger au fer rouge dans votre esprit, ce pourquoi vous avez de manière assez ponctuelle des informations d’une importance capitale telle que :

Un journalisme de qualité…

Mais revenons-en à RTL-TVI et à son reportage ; vous l’aurez compris, le préambule de la présentatrice sera bien loin de ce que nous observerons par la suite.

En effet, ce reportage nous montrera quatre personnes interrogées : trois femmes et un homme blancs.
N.B. : je ne parlerai dans cet article que de l’intervention des deux premières femmes, le reste étant « hors-sujet », mais je vous invite à regarder le reste du reportage.

Attention, c’est ici que cela devient important, soyez attentif à ce que disent les personnes qui interviennent. Je vous rappelle que, selon la présentatrice, la cause de la vente des armes est le Coronavirus.
Voici les déclarations des intervenantes :
La première, nommée Brenda Dumas, déclarera au sujet des ventes record d’armes à feu que : « Je suppose que c’est à cause de ce que l’on voit à la télévision en ce moment, en ce qui concerne la violence, la destruction dans de nombreuses villes. C’est vraiment triste. ».
La seconde femme interrogée, nommée Harriet Hurley, déclarera quant à elle que : « Il y a toujours un pic dans les ventes d’armes à feu quand il y a des troubles dans le pays, c’est comme une tendance, dès qu’il y a de l’agitation, les ventes d’armes à feu montent en flèche. ».

Vous avez trouvé cher lecteur ? Eh bien oui, il n’y a AUCUNE mention du coronavirus. Non, RTL-TVI nous gratifie d’un superbe exemple de manipulation et d’extrapolation. Mais si ce n’est pas à cause du virus, pourquoi y-a-t-il un record de vente d’armes à feu aux USA cette année ? C’est très simple, le mouvement Black Lives Matter. Vous ne le savez sans doute pas, cher lecteur, mais les USA ont été – et sont encore – victimes des nombreux incendies, émeutes, pillages, agressions, meurtres suites aux émeutes des suprémacistes noirs, des antiracistes, des antifascistes et, plus largement, du camp du « bien ». Eh oui, parce que même si les médias progressistes et mainstream nous font croire, à l’instar de CNN, que les manifestations sont « pacifiques », la réalité est tout autre… Voici un aperçu, un échantillon de ce dont nos médias ne parlent pas ou très peu :

Quinze personnes ont été tuées durant les émeutes. (Il y en a eu beaucoup plus depuis)
Deux policiers ont été blessé par balle durant les manifestations à Louisville
« JE VAIS TE TUER » Un homme de 30 ans crie « Black Lives Matter » avant de poignarder un homme blanc qui baladait son chien
Des hommes noirs lourdement armés et en uniforme se promènent dans les rues aux USA.
Minneapolis en feu
Emeutes à Philadelphie (qui ont eu lieu après la diffusion du reportage de RTL-TVI mais qui démontrent que la « violence » et la « destruction des villes » n’a pas cessé depuis mai 2020 aux USA)
Emeutes à Philadelphie (qui ont eu lieu après la diffusion du reportage de RTL-TVI mais qui démontrent que la « violence » et la « destruction des villes » n’a pas cessé depuis mai 2020 aux USA)

Evidemment, vous vous en doutez, les médias progressistes ont tout fait pour diminuer la représentation de la violence des émeutes dans leurs journaux. C’est ainsi que CNN a osé déclarer que les « protestations étaient pour la plupart pacifiques » alors que le présentateur se trouvait dans une ville en flamme…

Voilà, maintenant que vous savez ceci ; à votre avis, lorsque Brenda Dumas, la première femme interrogée dans le reportage de RTL dit que la cause de la vente record d’armes à feu est dû à la « violence«  et à « la destruction dans de nombreuses villes« , parle-t-elle du coronavirus ou des émeutes ?

Alors oui, il n’y a pas de précision quant aux origines de la « violence », de la « destruction dans de nombreuses villes », des « troubles dans le pays » ou bien encore de l’« agitation ». Mais, cessons d’être de mauvaise foi, nous savons pertinemment que ces femmes ne parlaient pas (que) du Coronavirus…
En réalité, il y a un ensemble de facteurs qui sont la cause de ces ventes records d’armes à feu.
Nous pouvons ainsi citer :

  • les émeutes, incendies, agressions, vols, pillages, meurtres qui sont dus aux manifestations Black Lives Matter/antifascistes/suprémacistes noirs/etc.
  • le mouvement « Defund the police » qui a conduit des américains à s’armer de peur de ne plus pouvoir compter sur les forces de l’ordre pour les protéger.
  • La crainte, à tort ou à raison, des violences policières/de l’extrême droite/de l’extrême gauche/etc. qui est largement alimenté par les médias et politiciens.
  • l’approche des élections avec l’inquiétude de la confiscation des armes ainsi que des mesures politiques liberticides du camp démocrate contre le deuxième amendement (droit, notamment, de porter des armes).
  • La peur de contestations violentes à la suite des résultats des élections.

Et le coronavirus dans tout ça ?
Oui, il est vrai que le virus est l’une des raisons de la vente d’armes mais pas dans l’esprit de se « rassurer face à la pandémie », contrairement à ce que voudrait laisser entendre le journal de RTL-TVI, mais plutôt parce que les américains, craignant l’inconnu, préfèrent anticiper les conséquences « humaines » du coronavirus (émeutes, pillages, panique de la population, etc.) mais aussi parce que de nombreux prisonniers ont été remis en liberté, comme en France, afin de prévenir et limiter la transmission du virus dans les prisons. Tout ceci créant, on peut le comprendre, un sentiment d’insécurité pour les populations et ce, d’autant plus avec la télévision et les journaux qui ne cessent de maintenir les américains dans la peur et l’appréhension.

« La vente d’armes à feu bat tous les records cette année en raison du confinement, des émeutes et des menaces de confiscation des armes » (Article datant du 7 octobre 2020)

Alors, posons-nous ces questions :

  • pourquoi le reportage du journal de RTL-TVI était-il aussi incomplet ?
  • pourquoi ne pas avoir parlé, ou ne serait-ce que mentionné, la violence des émeutes qui se déroulent actuellement aux USA ?
  • pourquoi avoir introduit ce reportage en proclamant que la pandémie était, à elle seule, responsable de la vente d’armes alors que cette dernière, ou même le virus, ne sont à aucun moment évoqué par les intervenants ? Pourquoi donc cette extrapolation ?

Voilà, je tenais à vous partager ce petit article afin de vous montrer comment il peut être si simple pour les médias de modifier notre perception d’une information.

Prenez soin de vous, de votre famille et de votre Patrie.

Liberté de Pensées

Sources :

Le reportage RTL-TVI :

Ouragan Irma :

Emeutes aux USA :

Vente d’armes à feu :

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close